Facebook, Slingshot et Snapchat : pourquoi et comment ?

Slingshot : Facebook veut (re)prendre le virage de l’app de photos instantanées pour concurrencer Snapchat

Facebook ayant toujours autant de mal à retenir ses jeunes inscrits, la société cherche de plus en plus à se positionner sur des produits pouvant les intéresser. C’est notamment le cas du marché de l’échange rapide de photos instantanées pouvant s’effacer par la suite.

Ce positionnement étant celui de la désormais célèbre application Snapchat, plébiscitée et adulée par un grand nombre de jeunes, la bataille promet d’être rude, d’autant que les deux premiers rounds ont déjà été perdus par le géant de Menlo Park.

En effet, fin 2012, Facebook avait lancé une vague copie de sa concurrence, baptisée Poke, qui de par son manque d’originalité et finalement d’intérêt a très vite été abandonnée tant par les développeurs que par les utilisateurs.
C’est un an plus tard, fin 2013, que la société de Zuckerberg cherchait à racheter sa concurrente cette fois. Là encore, la manœuvre était un échec, le poisson ne souhaitant visiblement pas être ferré, malgré un appât de plus de 3 milliards de dollars.

Suite à ces évènements, Facebook est rentrée dans une période de grandes manœuvres concernant sa messagerie : dissociation de ses services mobiles avec une application tierce obligatoire pour échanger des messages, rachat à prix d’or de What’s app (19 milliards de dollars), tout cela dans le but d’augmenter son parc d’utilisateurs et d’essayer d’apporter une plus-value et une indépendance réelle à ses services de communication par rapport aux autres services concurrents.

Le problème étant notamment que le fait de forcer les clients à ne plus pouvoir consulter leurs messages dans l’application d’origine en gêne un certain nombre et démontre à mon avis une erreur stratégique dans la mesure où cela manque de praticité et de naturel, tout en limitant l’utilisateur sur un service qu’il avait auparavant. L’avenir nous dira si les clients ont suivi le mouvement en subissant ces artifices avec succès ou non.

Slingshot : l’occasion de sortir du tunnel pour Facebook ?

Facebook, après une entrée en bourse ratée, des échecs en série (Poke dont nous parlions plus haut, mais aussi Home son interface android et Caméra son application photographique par exemple) et une relative fuite constante des jeunes utilisateurs pour des réseaux plus à la mode joue gros sur sa nouvelle application : Slingshot qui démontrera enfin, peut-être, sa capacité à rebondir et à se positionner enfin sur un produit innovant et pouvant séduire les adolescents en concurrençant Snapchat sur son domaine tout en s’intégrant à l’univers et aux plateformes Facebook.

Après l’avoir « sortie par erreur » la semaine dernière (vous aussi vous sentez le marketing qui sort « par erreur » une application ? non non, c’est crédible, comme d’habitude !), Facebook publie officiellement l’application aujourd’hui aux Etats-unis et bientôt dans le reste du monde.

Au niveau de ses caractéristiques propres, notons qu’il s’agit toujours d’échange de photos qui s’autodétruisent, mais cette fois l’utilisateur peut choisir le temps fatidique. Notons une particularité plus conséquente, les photos ne seront visibles qu’en cas de réponse du destinataire, Facebook voulant favoriser les échanges dans les deux sens.

Là encore, l’avenir nous dira si les utilisateurs accrochent au concept ou non, et surtout si Facebook a su proposer un produit se différenciant assez de Snapchat pour justifier une migration sur son service.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s